Par Mohammed Talhaouii 

C’est en 2010 que j’ai été contacté par le jeune Scheik Albakri Al Siddiqi qui venait de prendre la succession de son père, Tarîqa Naqshbandi du Cachemire.
Il voulait construire une nouvelle mosquée mitoyenne à l’ancienne dans la ville de Kotli, en combinant style local d’influence mongol et style maghrébo-Andalou.
Lors d’un premier voyage au Cachemire, il m’a confié ce projet après avoir étudié la faisabilité et collecté ses besoins en architecture.
J’ai commencé à élaborer la conception des plans que j’ai réalisés en 2D et en 3D avec l’outil Auto CAD. Puis la mise en œuvre de tous ce qui concerne la partie ornementale de ce monument.
J’ai pu contribuer à la création de cette mosquée avec toute la somme de mon expérience et les techniques que je possédais en la matière.
Tous cela avec une grande liberté d’expression, en prenant compte des contraintes de l’espace et la commande principale de la combinaison de deux styles, mongol et Maghreb Andalou.
On peut voir toute la richesse ornementale que peut apporter ce langage dans ce type de construction.
Il a fallu suivre le chantier sur place pendant plusieurs années et former les artisans dans l’application de ce langage ornemental. A cet effet je leurs ai transmis une bonne parties du savoir-faire de la technique des muqarnas.

Par Mohammed Talhaoui 

 

Pin It on Pinterest

Share This