Creation architecturale :

 

Mosquée Gulhar Shareef Kotli AU Cachemire

Mosquée Gulhar Shareef Kotli

C’est en 2010 que j’ai été contacté par le jeune Scheik Albakri Al Siddiqi qui venait de prendre la succession de son père, Tarîqa Naqshbandi du Cachemire.
Il voulait construire une nouvelle mosquée mitoyenne à l’ancienne dans la ville de Kotli, en combinant style local d’influence mongol et style maghrébo-Andalou.
Lors d’un premier voyage au Cachemire, il m’a confié ce projet après avoir étudié la faisabilité et collecté ses besoins en architecture.
J’ai commencé à élaborer la conception des plans que j’ai réalisés en 2D et en 3D avec l’outil Auto CAD. Puis la mise en œuvre de tous ce qui concerne la partie ornementale de ce monument.
J’ai pu contribuer à la création de cette mosquée avec toute la somme de mon expérience et les techniques que je possédais en la matière.
Tous cela avec une grande liberté d’expression, en prenant compte des contraintes de l’espace et la commande principale de la combinaison de deux styles, mongol et Maghreb Andalou.
On peut voir toute la richesse ornementale que peut apporter ce langage dans ce type de construction.
Il a fallu suivre le chantier sur place pendant plusieurs années et former les artisans dans l’application de ce langage ornemental. A cet effet je leurs ai transmis une bonne parties du savoir-faire de la technique des muqarnas.

Maqam (tombeau) Gulhar Shareef orné de zelliges

De la recherche à la conception jusqu’à la réalisation. Le zellige est une technique ancestrale qui consiste à produire des plaques de terre cuite émaillées et découpées en formes géométriques pour les assembler en fresques ornementales.
Le maitre d’œuvre de la Mosquée voulait embellir le Maqam de ses ancêtres avec un style maghrebo andalou. Ainsi son choix s’est porté sur des zelliges inspirés de la bibliothèque ornementale de l’Atelier Khatt (plus précisément un motif de la madrasa Tachfiniya de Tlemcen.)
Il a fallu prendre les mensurations pour concevoir l’ornement par rapport à l’espace architecturale existant.
J’ai pu concevoir un design afin qu’il soit découpé numériquement dans les ateliers de la ville de Lahore. Sur place dans une usine, la découpe des pièces a été réalisée avec différentes couleurs. (Technique de la découpe au jet d’eau).
Après avoir obtenus le nombre de pièces voulues, nous les avons transportées les pièces au Maqam .Puis nous avons assemblé le montage en panneaux pour former les fresques ornementales.

Création d’un minaret carré dans le paysage cachemirien

C’est une expérience inédite pour l’Atelier Khatt, dans la réalisation de ce minaret. Son originalité provient du style Maghreb -Andalou avec des différents éléments d’ornements comme des arcades (Plein cintre outre passé arcades lobées arcades à lambrequin), une corniche muqarnas à l’entrée, des calligraphie du nom d’Allah et des panneaux de zellige.
On pourra voir à la fin de sa construction en haut de ce minaret une conception géométrique en zellige. Une frise qu’on appelle les Chorafa qui le finalise. Ensuite il y a le lanterneau, un élément qui couronne ce minaret. Généralement il se termine en demi voute mais dans ce cas il est surplomber par une petite coupole mongole.
On peut dès lors remarquer la diversité de l’expression ornementale islamique ou se mêlent en harmonie l’Andalousie et le Maghreb dans ce paysage d’Asie.

Création exclusive d’une Coupole pour la Mosquée Gulhar Share

Coupole vue de l’interieur

La coupole centrale intérieure de l’avant Mihrab est sphérique, intégrant une trame de 24 nervures. Elle est surmontées d’une petite coupole ayant un entrelacs de 12 nervures. Celle-ci est similaire à la coupole de la grande Mosquée de Tlemcen en Algérie.

Plan autocad de la calligraphie extérieur entourant la coupole

Prise de vue exterieur de la coupole

Coupole vue de l’exterieurr

La coupole extérieure est d’un style Mongole Ornée d’une calligraphie monumentale en marbre (style koufi Andalou) avec en prolongement, une géométrie en droites et courbes qui se finalise avec le nom d’Allah. Le revêtement est fait de marbre blanc avec la calligraphie incrustée en marbre noir. Le Le volume sphérique de cette création a considérablement compliquée la réalisation de cette partie du Chantier.

Illustration vectorielle de la Calligraphie designée par l’Atelier Khatt.

Plan  2D et 3D de la coupole

Quelques images

Galerie de photos montrant la réalisation de la Mosquée

LES CHIFFRES DU PROJET

Ce chantier d’une ampleur exceptionnelle est le plus grand jamais mené par l’Atelier Khatt. En effet, de la conception à la réalisation, l’ampleur de la tâche a demandé de nombreux allers retours entre le cachemire et l’Algerie pour Mohammed Talhaoui ; notamment pour former les nombreux ouvriers aux techniques spécifiques liées à un savoir faire ancestrale comme pour les  mouqarnas. Le chantier est toujours en cours actuellement.

  • Avancée des gros oeuvres – 92%
  • Avancés des finitions – 45%
  • Aménagement exterieur – 30%

ouvriers

annees de travail

MATERIAUX

VERRES DE THE

nous contacter

Si vous avez des questions ou si vous souhaitez avoir un devis, envoyez-nous un message en utilisant le formulaire ici.

9 + 1 =

Pin It on Pinterest

Share This