Les fréquences de l'amour sont une calligraphie.
Le point d’intersection entre le plus grand et le plus petit.
Ce n’est que toi.
Le plus grand comme une dilatation.
Et le plus petit comme une contraction.
Tu es dans cette ligne qui joint,
L’intérieur et l’extérieur.
Dans la voie, rien n'est perdus, rien n'est gagné.
Chaque instant réalise seulement l'être que tu es.
Unis-toi ! Le « partout » que tu es.
Écris la poésie des semences que tu as dans les mains !
Regarde par les yeux de l'unité,
Car le chemin n’est que ce miroir devant toi.
Un chemin sans distance.
Ce que tu vois est déjà "toi «
Quand tu aimes tu ne rencontres que toi-même.

Pin It on Pinterest

Share This